publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La fragilité

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. mars 2015)

Beaucoup de personnes âgées sont fragiles, direz-vous ! Mais savez-vous que pour les médecins, la " fragilité" correspond à une véritable définition sémiologique...
1 personne sur 5 âgée de plus de 80 ans, est identifiée fragile. Cependant, la fragilité n'est pas toujours bien diagnostiquée et peut entraîner des conséquences graves. Pour les médecins, c'est une dimension nécessaire à évaluer. Cet état de fragilité donne des informations essentielles sur la santé d'une personne âgée.

> Comment diagnostiquer la fragilité ?
En fait, il n'existe pas de définition universelle sur la fragilité, les médecins n'étant pas tous d'accord entre eux sur la définition à donner à cette notion. Les critères dans les livres de médecine font généralement appel à une expertise précise et à des mesures dont tous les médecins ne disposent pas forcément. Voici, tout de même, ce qui est souvent mis admis par la communauté scientifique...

Il existe plusieurs critères pour diagnostiquer une personne fragile.
Cependant, il existe des critères plus simples et plus accessibles qui ont été validés dans la bibliographie des médecins.

> Des critères simples
Les critères suivants sont un outil simple pour diagnostiquer la fragilité. Si une personne a deux signes présents sur trois, elle sera diagnostiquée comme fragile :
- ne pas pouvoir se lever 5 fois d'affilée d'une chaise sans s'aider des bras,
- avoir perdu 5% de son poids dans les 3 derniers mois,
- répondre « oui » à la question « êtes-vous épuisée le matin ? ».

Un autre test universel et important de repérage de la fragilité consiste à chronométrer la personne pendant qu'elle marche sur une distance de 4 mètres (avec ou sans canne). Une personne est en bonne forme si elle marche à la vitesse d'au moins un mètre par seconde. Tout va donc bien pour la personne si elle fait 4 mètres en 4 secondes. Le résultat est moins bon pour une personne qui a une vitesse inférieure à 0.8 mètre par seconde, ce constat plaidant pour une fragilité. Plus le chiffre est faible, plus la personne est fragile et a de risques d'événements de santé défavorables.


publicité