publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ganglion dans l'aine : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (25. avril 2016)

Avant d'engager un traitement pour un ganglion situé à l'aine, le médecin - pour être certain du diagnostic peut demander des examens complémentaires, comme une prise de sang. Dans ce bilan biologique, on cherche une éventuelle forte inflammation, on analyse la formule sanguine...

Parfois, d'autres examens sont nécessaires, comme une analyse de la moelle osseuse (myélogramme). Il arrive qu'une ponction ou qu'une biopsie ganglionnaire soit indispensable. Ce ganglion sera alors analysé en laboratoire. En fonction du diagnostic (et de la cause du ganglion dans l'aine), on orientera le patient vers un médecin spécialiste, comme un dermatologue, un infectiologue, un interniste, un oncologue, ou un hématologue.

Les traitements seront plus ou moins complexes, plus ou moins lourds en fonction du problème à résoudre.

La prise de médicaments antibiotiques est nécessaire, en cas de problème d'origine bactérienne durant quelques jours. Si plusieurs ganglions sont touchés et que le diagnostic est une maladie auto-immune, des médicaments immunosupresseurs seront prescrits. Ce traitement sera long et le patient doit se faire suivre.

Une prise en charge en service d'oncologie est nécessaire, si le ganglion dans l'aine est en rapport avec un cancer (cancer des organes génitaux, anus... ou lymphome, leucémie).

A lire aussi :
> Un ganglion dans le cou.
> Une hernie inginale - video


publicité