publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Glaires : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. avril 2015)

Les glaires peuvent avoir différentes causes. Généralement, il n'y a pas lieu de s'inquiéter : dans une certaine mesure, la sécrétion de glaires est normale quand elle est très peu importante, elle est même indispensable afin de nettoyer les bronches. Mais lorsque les expectorations sont abondantes, durent plus d'une semaine ou que les glaires changent de couleur, il vaut mieux consulter un médecin, car cela peut indiquer une maladie des voies respiratoires, par exemple :

- Des infections aiguës des voies respiratoires (bronchite ou rhume) ;
- Des maladies pulmonaires chroniques (asthme bronchial, bronchite chronique, dilatation des bronches) ;
- Une mucoviscidose ;
- Des allergies ;
- Des infections des voies respiratoires par les champignons (comme une aspergillose) ou par d'autres agents pathogènes (comme la tuberculose) ;
- Des tumeurs des voies respiratoires.

Selon les causes, les glaires peuvent présenter différentes textures et couleurs.
Dans le cas d'une bronchite chronique par exemple, les glaires sont translucides à blanches, visqueuses et plutôt épaisses. L'expectoration par la toux survient notamment le matin. Les glaires peuvent prendre une apparence comparable en cas d'asthme bronchique ou d'une mucoviscidose ( fibrose kystique).

Dans le cas d'une infection par des bactéries, l'expectoration change souvent de couleur et d'aspect : des glaires jaunes à vertes, purulentes et visqueuses peuvent être assez typiques des infections bactériennes des voies respiratoires. Une pneumonie peut alors en être à l'origine.

Les gros fumeurs peuvent présenter des glaires de couleur brune à noire. En cas de maladie pulmonaire (comme une tuberculose), on observe souvent des glaires d'une consistance résistante, friable.

L'expectoration de glaires assez importantes le matin est typique d'une bronchectasie.
Si les glaires contiennent du sang ou lorsque du sang pur est expectoré, on parle d'hémoptysie (crachats de sang). Des expectorations sanglantes peuvent être signe d'une infection grave (pneumonie), mais aussi d'une tumeur maligne.

Afin d'établir un diagnostic, et déterminer l'origine de ces glaires, le médecin a besoin de certaines informations, par exemple : quand les expectorations sont-elles survenues pour la première fois ? Y a-t-il des antécédents médicaux ? De la fièvre, ou d'autres symptômes associés ? Fumez-vous, et si oui, combien ?

Une analyse en laboratoire des glaires peut être nécessaire. D'autres examen peuvent être prescrits afin de préciser ou confirmer un diagnostic. Comme une radiographie du thorax, un scanner, ou une bronchoscopie (visualisation de l'intérieur des bronches), éventuellement accompagnée d'un lavage broncho-alvéolaire.


publicité