publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Glaires : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. avril 2015)

Le choix du traitement dépend de la maladie ayant provoqué ces expectorations excessives.

De manière générale, il est conseillé de boire suffisamment, et de se ménager en cas d'infections des voies respiratoires accompagnées de toux avec glaires.

D'un point de vue thérapeutique, la prescription d'antibiotiques peut être nécessaire en cas d'infections bactériennes des voies respiratoires.

Lorsqu'on souffre de toux avec glaires, il est également recommandé d'éviter de fumer et de fréquenter des endroits enfumés ou poussiéreux.

En cas de toux productive (donc avec des expectorations), le médecin prescrit éventuellement des médicaments expectorants (mucolytiques), par exemple sous forme de comprimés ou de sirop, le médecin peut aussi prescrire des inhalations. Les médicaments expectorants diminuent la viscosité des glaires et les rendent ainsi plus liquides, ce qui facilite leur évacuation par la toux.

Les antitussifs sont efficaces en cas de toux sèche d'irritation, mais plus rarement en cas de toux avec expectorations. Dans certains cas, des médicaments anti-inflammatoires (par exemple des inhalations de cortisone) peuvent être prescrits afin de soulager l'inflammation de la muqueuse dans la gorge et les bronches.

Pour certaines pathologies spécifiques, comme une bronchopneumopathie chronique obstructive, une bronchite chronique, une dilatation des bronches... des séances de rééducation respiratoire, avec des séances de kinésithérapie pour favoriser l'expectoration des glaires, sont indispensables.

Bref, la prise en charge de certains de ces patients peut nécessiter des soins spécifiques de pneumologie, surtout en cas de maladie chronique avec une insuffisance respiratoire.

 

A lire aussi :
> Quels traitements conra la toux ?
L'homéopathie contre la toux


publicité