publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le goitre : la thyroïde augmente de volume

Publié par : Dorothee Gebele (10. août 2015)

© Jupiterimages/iStockphoto

Le goitre est un gonflement de la glande thyroïde (hypertrophie thyroïdienne). La glande thyroïde, un organe en forme de papillon situé à l’avant du cou, en-dessous du larynx, produit les hormones thyroïdiennes essentielles au bon fonctionnement de notre organisme.

En fonction de l’impact sur la production hormonale, on distingue différentes formes de goitre :

Le plus souvent, la sécrétion des hormones thyroïdiennes reste inchangée malgré l’agrandissement du volume de la thyroïde. Dans ces cas, on parle de goitre euthyroïdien.

Lorsque la thyroïde augmente sa production, et sécrète un excès d’hormones (hyperactivité de la thyroïde), on parle d’hyperthyroïdie.

Lorsque la thyroïde gonflée ne produit pas assez d’hormones, on parle d’hypothyroïdie.

Dans plus de 90% des cas, les goitres sont euthyroïdiens : la thyroïde est augmenté de volume, mais sans que cela n’affecte la production d’hormones, ni son fonctionnement.

Lorsque l’augmentation de volume de la thyroïde est régulière et homogène, il s’agit d’un goitre diffus. Dans ce cas, la totalité des tissus thyroïdiens prolifère, par exemple sous influence hormonale pendant la puberté. Cependant, le goitre diffus se présente plutôt rarement : le plus souvent, l’hypertrophie thyroïdienne est accompagnée de la formation de nodules, on parle alors d’un goitre nodulaire ou – en cas de nombreux nodules – d’un goitre multinodulaire.

En fonction du volume du goitre, on distingue différents degrés.


Voici la classification des goitres selon l’OMS :

Degré 0 : Le goitre ne peut être discerné que par échographie, il n’est ni visible, ni palpable.
Degré 1 : Le goitre est palpable…

  • 1a … mais invisible lorsque la tête est en extension
  • 1b … et visible lorsque la tête est en extension (renversement de la tête à l’arrière), mais non visible en position normale.

Degré 2 : Le goitre est palpable et visible lorsque la tête est en position normale.
Degré 3 : Le goitre est très volumineux et déjà visible à distance (plus de 5 mètres).

L’hypertrophie thyroïdienne peut avoir différentes causes. Peuvent provoquer un goitre par exemple une carence en iode, une inflammation de la thyroïde, certaines maladies comme la maladie de Basedow (une maladie auto-immune) ou un cancer de la thyroïde.

Même si le goitre peut avoir différentes causes, il est conseillé de veiller à une alimentation riche en iode afin de le prévenir. Car l'iode est un oligo-élément vital pour notre organisme et joue un rôle important dans de nombreux processus métaboliques.

Le traitement dépend de la cause ayant provoqué le goitre, et peut aller de la simple prescription de comprimés d’iode... jusqu’à l’intervention chirurgicale.

 
Auteurs : Dorothee Gebele, Dr Nicolas Evrard


publicité