publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hoquet : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. juin 2014)

Les traitements seront réellement envisagés en cas de hoquet persistant. Quand le hoquet dure plusieurs jours ou revient périodiquement, il faut consulter un médecin. En effet, il peut alors révéler l'existence d'une maladie sous-jacente. Bien entendu, dans ce cas, le hoquet est souvent associé à d'autres symptômes liés à une maladie précise. En cas de hoquet persistant ou récidivant, le médecin doit rechercher d'autres manifestations. Le patient, par exemple, se plaint-il de difficulté à avaler ( dysphagie) ?

Les traitements consistent en la suppression de l'affection causale quand cela est possible. On va donc chercher à intervenir sur ce qui cause le dysfonctionnement du hoquet. Mais s'il s'avère impossible de retrouver l'origine du hoquet, le médecin peut alors prescrire un traitement (relaxants musculaires, anticonvulsivants).

Dans les autres cas, même si chacun a son astuce pour faire disparaître la crise, voici quelques petits trucs universels, des astuces de « grands-mères » qui déclenchent souvent un phénomène réflexe, pour stopper le hoquet :
- boire de l' eau très froide ou sucer un glaçon,
- boire un verre d'eau la tête orientée vers le sol,
- tirer sur la langue,
- bloquer la respiration,
- détourner l'attention en faisant peur, par exemple,
- provoquer un haut le coeur en mettant un doigt au fond de la gorge.


publicité