publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Incontinence urinaire : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. juin 2014)

Les causes urinaires sont très nombreuses. Voici les principales en fonction de l'âge, car il est bien difficile de toutes les énumérer.
Chez l'enfant, la plupart du temps, l'incontinence urinaire est nocturne et s'appelle l' énurésie, c'est le pipi au lit. Elle est fréquente ; elle est souvent retrouvée dans la fratrie ou les collatéraux (oncles, cousins). Plus fréquente chez le garçon, elle peut avoir différentes causes (défaut de maturation du sphincter, causes hormonales, psychologiques...).

Chez l'homme, à partir d'un certain âge, la glande prostatique située juste sous la vessie et qui entoure le sphincter vésical, peut grossir (adénome prostatique ou hypertrophie bénigne de la prostate) et gêner la miction au point que la vessie se remplit trop, il apparaît alors une incontinence urinaire par regorgement. L'autre cause des fuites urinaires, chez l'homme, est liée à un cancer de la prostate. Une opération ou un traitement par radiothérapie risquent d'engendrer certains problèmes urinaires.

Chez la femme, c'est encore différent car l'incontinence urinaire est souvent due à une faiblesse du périnée. Le périnée est constitué par des muscles situés autour du vagin, du rectum et de l'urètre et forment « un plancher ». Si ces muscles se relâchent, une incontinence urinaire peut survenir. Quand le relâchement est important, il peut s'associer à l'incontinence urinaire, mais aussi une incontinence anale ainsi qu'un prolapsus : le prolapsus est représenté par la descente des organes du petit bassin et alors la vessie, le rectum, le vagin et l' utérus ne sont plus soutenus et peuvent s'extérioriser.

L'incontinence urinaire est au début latente, elle n'apparaît qu'à l'effort, à l'occasion d'une toux ou lors d'un éternuement ; puis, avec l'âge, elle devient permanente et oblige la femme à porter des garnitures. Les grossesses et les accouchements peuvent être - en partie - incriminés : un accouchement étire les muscles du périnée et des complications sont possibles en particulier des incontinences.
Des maladies neurologiques peuvent également être responsables d'incontinence urinaire si les nerfs du sphincter vésical ne le commandent plus.

En dehors de ces trois causes, il existe des malformations qui entraînent une incontinence urinaire : par exemple, un uretère qui s'abouche dans l'urètre sans passer par la vessie et alors il existe une fuite urinaire entre les mictions.


publicité