publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Jambes lourdes : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (15. juillet 2014)

Dans un premier temps pour réduire le phénomène des jambes lourdes, il faut adopter des règles hygiéno- diététiques : il suffit quelquefois de modifier, un peu son mode de vie et éviter tout ce qui peut faire obstacle au retour veineux : la position debout prolongée, le piétinement, les vêtements trop serrés, la chaleur qui dilate les vaisseaux, évitez ainsi les bains trop chauds, l' épilation à la cire. En cas de surpoids mieux vaut perdre les quelques kilos superflus.

Pour faciliter la circulation veineuse, il faut pratiquer la marche ou le vélo, la nuit on peut dormir avec les pieds du lit surélevés. Si cela ne suffit pas le port de bas ou de chaussettes de contention est recommandé. De même, en cas de pieds plats le port de semelles orthopédiques peut être utile.
De nombreux médicaments, appelés veinotoniques, sont disponibles. Ils favorisent le tonus veineux et protègent la paroi des vaisseaux. Ces traitements sont vendus en pharmacie la plupart du temps sans ordonnance. Néanmoins, il vaut mieux suivre les conseils du médecin qui indiquera le médicament le mieux adapté. Il s'agit de toute façon d'un traitement au long cours qui se prend sous forme de cure.

Aussi très efficace contre les jambes lourdes : les bas ou chaussettes de compression (ou contention).

Ne pas hésiter à consulter quand vous souffrez de troubles veineux, car avec le temps, le "mal" risque d'empirer et de provoquer certains problèmes importants ( varice, ulcère de varice, phlébite...). En cas de maladie veineuse, l'avis d'un médecin est d'autant plus important que vous souffrez d'une autre affection, comme un diabète ou une insuffisance cardiaque.

A côté de l'examen clinique pratiqué par le médecin qui recherche les facteurs de risques, l'examen couramment pratiqué est l'écho-doppler veineux qui permet de visualiser le flux sanguin et de détecter toute anomalie.


publicité