publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La jaunisse

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. juin 2014)

La jaunisse, médicalement appelée ictère, est une coloration jaunâtre de la peau et des muqueuses.
C'est un symptôme qui signale généralement un problème du côté du foie. Organe « noble », le foie assure de multiples fonctions au sein de l'organisme. Il sécrète la bile, essentielle à la digestion, participe à la filtration et à l'élimination de nombreuses substances (déchets), à la synthèse de nombreuses protéines, au stockage du sucre...

A noter que cet ictère survient aussi dès la naissance chez une grande majorité de nouveaux nés (ictère physiologique). La « jaunisse » du nourrisson est généralement normale, physiologique. Le nouveau-né possède un grand nombre de globules rouges qui au moment de leur destruction, à la naissance, dégagent une quantité importante de bilirubine que ne peut pas traiter le foie trop jeune. Cette jaunisse survient le plus souvent 24 à 48 heures après la naissance. En dehors d'une coloration jaunâtre, l'enfant ne présente pas d'autres signes anormaux. Identifié et traité à temps, cet ictère sera le plus souvent sans danger pour l'enfant. Beaucoup plus rarement, cet ictère peut révéler un problème spécifique.

La jaunisse, ou ictère, n'est pas une maladie en soi. Chez l'adulte, c'est un symptôme généralement sérieux, qui signale souvent un problème lié au foie ou sur les conduits éliminant la bile. Les maladies du foie sont très variées. Outre des hépatites avancées, des cirrhoses souvent liées à une trop grande consommation d' alcool, peuvent provoquer l'apparition d'une jaunisse, tout comme parfois un obstacle sur les voies biliaires.
Un taux trop élevé de bilirubine dans l'organisme peut être toxique pour l'organisme, en particulier pour le cerveau.


publicité