publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Langue noire : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. juin 2015)

Pour comprendre les causes de la langue noire, il faut considérer la surface de la cavité buccale comme un écosystème. Toute une flore l'habite. Des germes précieux grâce auxquels tout l'équilibre de la flore est préservé. Savez-vous que notre organisme compte plus de germes extérieurs, que de nos propres cellules ? Sans tous ces germes, on ne pourrait pas vivre. Et cet écosystème existe aussi dans notre bouche.

Seulement voilà, comme dans le cas de certaines pollutions, la flore de notre cavité buccale peut se trouver agressée, déséquilibrée. Si le PH de notre langue devient trop acide, les germes qui maintiennent cet équilibre vont être détruits. La coloration de la langue (et en particulier l'apparition d'une langue noire) en sera l'un des symptômes.

Le syndrome de la langue noire ou de la langue noire chevelue, correspond à l'allongement des papilles sur le dos de la langue. L'écosystème étant perturbé, un champignon prolifère. Il s'agit donc d'une mycose. Le champignon responsable est, la plupart du temps, un Candida : le Candida geotrichum, de son petit nom.

Ce syndrome de langue noire apparaît le plus souvent à la suite d'un traitement antibiotique, d'un traitement immuno-suppresseur, ou d'une maladie où l'immunité est fortement diminuée, comme un VIH, par exemple. Ou encore quand existe une maladie auto-immune.

Il faut savoir que ce n'est pas que la langue qui est atteinte par ce Candida, mais tout le tube digestif (la langue n'étant que la partie visible du tube digestif). On ne le sent pas. Cela ne fait pas mal, ne gêne pas à la déglutition. Au pire, on peut avoir une sensation de bouche pâteuse. Il arrive qu'un traitement de radiothérapie centrée sur la gorge ou la langue, engendre la survenue d'une langue noire (en raison de la destruction des glandes salivaires et donc de perturbations de l'équilibre de l'écosystème microbien dans la bouche).


publicité