publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Yeux rouges : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. septembre 2014)

Les causes des yeux rouges peuvent être nombreuses.

> J'ai l'oeil rouge, pas de douleur, ni de baisse visuelle.
Le plus souvent, la rougeur est due à une dilatation des vaisseaux sanguins de la conjonctive, fine membrane recouvrant la partie antérieure de l'oeil. Dans ce cas, il s'agit d'une conjonctivite. L'oeil rouge peut s'accompagner ou non de picotements. Les symptômes vont disparaître en quelques jours grâce à un traitement adapté.

Les précautions à prendre ? Bien se laver les mains, éviter de se frotter l'oeil malade, car la conjonctivite peut-être contagieuse quand elle est d'origine infectieuse. Le plus souvent virale, elle peut également être d'origine bactérienne. Dans ce cas-là, le risque est une contamination aux deux yeux qui deviendront rouges.

Il existe aussi des conjonctivites d'origine allergique. Outre les symptômes de la conjonctivite, pourront alors s'associer d'autres signes d'allergie, comme une rhinite allergique (éternuements) ou de l' eczéma. Dans ce cas, des collyres antiallergiques seront le plus souvent efficaces.
Enfin, attention aux collyres à visée esthétique. Certains peuvent entraîner des irritations, des yeux rouges, et parfois des inflammations. Consultez alors rapidement un ophtalmologiste.

> J'ai une tâche rouge vif, apparue brutalement dans un oeil.
L'oeil peut devenir rouge vif, du fait d'une hémorragie localisée plus ou moins profondément sous la conjonctive. Dans ce cas, la coloration est le plus souvent brutale. La rougeur disparaîtra sous une dizaine de jours. En cas de doute, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

> J'ai les yeux rouges associés à des maux de tête.
Les yeux rouges, une fatigue oculaire, parfois associés à des maux de tête, peuvent être la conséquence d'un défaut de vision ou d'une simple sécheresse des yeux. Dans tous les cas, un diagnostic de votre médecin s'impose.

> J'ai l'oeil rouge, douloureux, des sécrétions importantes, un gonflement important de la paupière et une baisse de la vision.
Les degrés de douleur et de baisse visuelle peuvent être différents, dans tous les cas, un diagnostic ophtalmologique s'impose.
Lorsqu'il y a baisse de la vision, avec un oeil rouge (plus rarement les deux yeux rouges) une consultation rapide d'un médecin - et si possible d'un ophtalmologiste – est nécessaire. Il faudra avant tout rechercher s'il y a eu un contexte de traumatisme oculaire. Un corps étranger (poussière, sable) peut s'être déposé au niveau de la cornée. Autre possibilité : si la douleur au niveau de l'oeil rouge est intense, il peut s'agir d'une inflammation interne de l'oeil.

Le port des lentilles de contact peut également être à l'origine de ces troubles. Si les symptômes ne se résorbent pas après avoir ôté les lentilles, il faut consulter rapidement un ophtalmologiste. Il peut s'agir d'une infection de la cornée, appelées kératite infectieuse (ou abcès cornéen). Le plus souvent, cette atteinte est unilatérale : l'oeil infecté est rouge, douloureux et sensible à la lumière, et la vue peut être trouble.



publicité