publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Yeux rouges : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. septembre 2014)

Les traitements des yeux rouges dépendent de leur cause.

En cas d'oeil rouge, sans douleur, ni baisse visuelle, le premier réflexe est de nettoyer l'oeil avec du sérum physiologique pour bien rincer les impuretés. Si ce symptôme persiste au-delà de 24 heures, consultez votre médecin pour qu'il puisse vous administrer un traitement adapté.
Attention aux collyres à visée esthétique. Certains peuvent entraîner des irritations et parfois des inflammations. Consultez alors rapidement un ophtalmologiste.

En cas de conjonctivites d'origine allergique, des collyres antiallergiques seront le plus souvent efficaces.

En cas d'yeux rouges, douloureux, de sécrétions importantes et/ou de baisse de la vision, s'il s'agit de la présence d'un corps étranger l'ophtalmologiste va en réaliser l'ablation, mais aussi prescrire un traitement antiseptique et cicatrisant. S'il s'agit d'une inflammation interne de l'oeil, un bilan approfondi et un traitement anti-inflammatoire adapté seront mis en oeuvre.

En cas de kératites (infection de la cornée) , on interviendra avec des antibiotiques locaux.

Enfin, cas très rare, qui nécessite une prise en charge urgente : le glaucome par fermeture de l'angle. Cette augmentation brutale de la tension oculaire associe des douleurs oculaires ou orbitaires très intenses à une rougeur oculaire autour de la cornée et une baisse d'acuité visuelle profonde. Première mesure à prendre : allez aux urgences ophtalmologiques, qui seront en mesure de réaliser un diagnostic précis.

Renseignez-vous, car tous les hôpitaux n'en possèdent pas : à Paris, l'hôtel Dieu, l'hôpital des Quinze-vingt, la fondation Rothschild sont équipés ; à Lyon, l'hôpital Herriot...

 

A lire aussi :

> Mal aux yeux
> Les yeux qui grattent et l'homéopathie
> L'oeil qui pleure
> Bien protéger ses yeux du soleil

Discutez aussi dans notre Forum : Ophtalmologie !



publicité