publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Mal avant les règles : Les conseils du gynécologue

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (20. février 2012)

Interview du Dr Anne Fortin, gynécologue-obstétricienne, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris.

A quel âge apparaissent les premiers symptômes du syndrome prémenstruel ?

Ils peuvent apparaître dès le début des règles chez les jeunes filles, mais aussi surtout une fois que les cycles deviennent ovulatoires jusqu’à 2 ans après les premières règles.

Comment poser le diagnostic sans se tromper ?

Les symptômes se retrouvent d’un mois sur l’autre pour disparaître entre les règles et souvent sont présents tôt dès l’ adolescence quelques cycles après les premières règles, le temps que les cycles deviennent ovulatoires.

Le médecin doit tout de même penser à d’éventuels autres diagnostics, avec essentiellement l’ endométriose qui malheureusement est un diagnostic difficile, long à établir chez certaines patientes, leurs douleurs sont parfois étiquetées à tort psychologiques...

Quelle contraception conseillez-vous à celles qui souffrent de ce type de problème ?

Prendre la pilule sans interruption est une solution, mais temporaire, le cycle est trop perturbé et de toute manière des saignements vont survenir.

La gamme de pilules Jasmine®, Jasminelle®, Yaz® est une bonne alternative puisqu’elle combat la rétention hydrosodée incriminée dans ce syndrome. C'est donc à chacune de voir cela avec son médecin.

Quels conseils donneriez-vous pour bien vivre cette période ?

Anticiper cette période, avec des traitements antalgiques tels l’ibuprofène dès l’apparition des douleurs même légères pour ne pas les laisser s’installer, et associer un traitement veinotonique qui se prend au long cours avec des phases plus fortement dosées (action sur les jambes lourdes, mais aussi sur les douleurs pelviennes qui peuvent être dues à des varices pelviennes qui se dilatent en période prémenstruelle).


publicité