publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Mal de dos : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. décembre 2014)

Pour comprendre les causes d'un mal de dos, il ne faut pas considérer la colonne vertébrale seule, mais aussi tout ce qui l'entoure : tendons, ligaments, nerfs, et muscles. Ainsi des douleurs dorsales peuvent être uniquement dues à une atteinte des vertèbres (os), en cas d' ostéoporose, par exemple, D'autres fois, ce sont les articulations entre les vertèbres qui peuvent faire souffrir, ou le disque entre les vertèbres, ou encore un muscle à proximité qui souffre d'une contracture.

Si certaines pathologies liées au mal de dos sont facilement identifiables grâce à l'imagerie médicale, comme les hernies discales ou bien encore l'arthrose, il est parfois difficile de retrouver un élément significatif pouvant expliquer l'apparition ou la persistance d'une dorsalgie.

Toutefois, le médecin doit apprécier et rechercher les facteurs pouvant l'expliquer. Ainsi, il peut se produire des contractures musculaires qui déclenchent la douleur, et qui peuvent provoquer une asymétrie vertébrale à l'origine de déplacements vertébraux mineurs. Les contractures apparaissent suite à un déséquilibre musculaire engendré par des activités physiques dissymétriques (sports comme le tennis raquette par exemple), des mauvaises attitudes posturales (travail de bureau, maniement de poids lourds...).

Mais à côté de ces causes d'origine mécanique et qui sont assez courantes, un mal de dos peut avoir pour origine : une infection, un rhumatisme inflammatoire, une tumeur...

Des facteurs psychologiques interviennent aussi dans le mal de dos : un stress, une anxiété, une dépression peuvent également être la cause de problèmes dorsaux, ou les aggraver.

Les femmes sont en première ligne, avec comme facteur déclenchant, voire aggravant, la grossesse. Au fur et à mesure que la femme enceinte avance dans le terme, son ventre prend du volume, le centre de gravité du corps se déplace, et les hormones de grossesse entraînent un relâchement des tissus. Tous ces facteurs accentuent la cambrure du dos, et tendent à favoriser des douleurs locales.

Et à un âge plus avancé, une ostéoporose peut provoquer chez la femme des douleurs vertébrales. C'est généralement après 60 ans que cette affection risque de se manifester. Aujourd'hui, on bénéficie de nombreux traitements très efficaces contre cette maladie.


publicité