publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Manque de désir : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. décembre 2014)

Plusieurs causes peuvent être à l'origine du manque de désir. Un mal-être psychologique a des retentissements directs sur le désir. Ainsi, un épisode dépressif s'accompagne souvent d'une baisse de la libido ; le désir diminue en même temps que l'élan vital. Stress, angoisse, problèmes professionnels et fatigue sont également des ennemis du désir sexuel : préoccupé, l'esprit ne peut se laisser aller à la sensualité.

Le manque de désir peut également avoir des causes médicales.
Chez l'homme, un déséquilibre hormonal (baisse de testostérone) peut expliquer un manque de désir. Il faut également savoir qu'avec l'âge, le taux d'hormones sexuelles mâles diminue (on parle parfois d' andropause, en parallèle à la ménopause féminine).

La prise de certains médicaments, notamment les traitements contre le glaucome, l' hypertension artérielle... peut entraîner une baisse de la libido ; il faut alors en parler à son médecin.
Enfin, certaines maladies métaboliques ou endocriniennes, mais aussi toutes les maladies plus ou moins graves (avec parfois un retentissement psychologique important), affaiblissent l'organisme et risquent d'inhiber le désir.

Chez la femme, les hormones influent également sur le désir de la femme. Les oestrogènes, en particulier, ont un rôle fondamental sur la libido. Après un accouchement notamment, l'imprégnation hormonale se modifie et entraîne souvent une baisse de la libido, passagère la plupart du temps. Certaines pilules contraceptives peuvent parfois avoir une action inhibitrice.
Enfin, tout comme chez l'homme, beaucoup de maladies risquent de se répercuter directement ou indirectement sur la libido, le corps étant affaibli.


publicité