publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Manque de désir : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. décembre 2014)

Une bonne santé psychique et physique, une disponibilité à la communication et à l'écoute sont la clé de l'épanouissement sexuel d'un couple. Briser le quotidien, pimenter les rapports avec quelques nouveautés ( massages...), varier les plaisirs est essentiel pour maintenir une vie sexuelle satisfaisante.

Les préliminaires méritent une attention toute particulière : ils contribuent à décrocher l'esprit des préoccupations quotidiennes, étape primordiale pour que le désir se réveille. De plus, la montée du désir pouvant être plus lente chez la femme, des préliminaires insuffisants sont souvent responsables d'un manque de synchronisation entre les désirs de la femme et ceux de l'homme.
Un conseil : la personne qui ne vit pas une baisse de libido doit faire attention à ne pas trop vite accuser l'autre pour son manque de désir : les deux partenaires peuvent avoir une part de responsabilité.

Si malgré ces initiatives et si sincèrement une volonté de désir s'exprime chez le partenaire qui se trouve mis en défaut, il sera nécessaire de consulter un médecin pour identifier une éventuelle cause médicale de cette baisse de désir.

Enfin, si aucun trouble médical n'est mis en évidence, la thérapie de couple peut être utile pour résoudre des problèmes de manque de désir. Les deux partenaires doivent être prêts à faire face à leurs troubles relationnels, et à coopérer pour chercher une solution ensemble, avec l'aide d'un thérapeute.


publicité