publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Nez bouché : Les opérations

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. mars 2015)

L'opération sur les cornets : la turbinectomie. Cela s'effectue sous contrôle vidéo endoscopique (par les voies naturelles). Le but de l'intervention est de diminuer le volume des cornets et donc d'augmenter le flux de l'air. La turbinectomie est une technique chirurgicale très efficace. Cela se passe sous anesthésie générale d'environ 30 minutes. Le plus souvent des mèches sont posées pour une durée de 24 à 72 heures. Vous sortez le lendemain, sauf certains patients (à risque) nécessitant une surveillance particulière, et votre visite de contrôle a lieu dans les jours qui suivent.
L'opération sur la cloison : la septoplastie. Il s'agit de remodeler ou d'enlever les parties déformées de la cloison nasale. A moins de déviations complexes, l'incision se fait à l'intérieur du nez. L'intervention est pratiquée sous anesthésie générale.

L'opération sur l'ensemble du nez : la rhinoseptoplastie. C'est la rhinoplastie associée à la septoplastie. Quand le nez est trop dévié ou trop pincé, la réparation sera d'ordre fonctionnel et d'ordre esthétique.

Lorsque les narines sont trop serrées pour laisser l'air entrer, la réparation relève de la rhinoplastie. Différentes techniques sont possibles en fonction de chaque cas. Une étude personnalisée est donc nécessaire (pour effectuer : greffe de cartilage, dilatation des angles cloison-cartilage, ou repositionnement des extrémités des ailes narinaires, etc.). L'intervention se pratique le plus souvent sous anesthésie générale. Des attelles peuvent être posées, de chaque côté de la cloison, qui seront retirées au bout d'une semaine.


publicité