publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Nez bouché : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. mars 2015)

Chez le médecin

Vous n'en pouvez plus de ce nez perpétuellement bouché et vous avez décidé d'aller consulter un généraliste ou un ORL. Le praticien, pour établir son diagnostic et ensuite vous donner un traitement adéquat, va vous interroger sur la particularité de votre obstruction nasale :
- une narine bouchée ou les deux ?
- une obstruction permanente ou par crise ?
- le facteur saisonnier ou l'incidence du lieu (à la campagne, en ville ou en présence d'animaux).
- le facteur professionnel : êtes-vous exposé, lors de votre activité professionnelle à des poussières, des produits chimiques, des pollens ?
- les antécédents chirurgicaux : avez-vous subi une rhinoplastie ou une cautérisation des cornets ? Avez-vous eu une fracture du nez ?
- le facteur allergique : êtes-vous allergique, asthmatique ?

Après vous avoir posé de nombreuses questions, le médecin vous examinera, le plus souvent à l'aide d'endoscope (fine sonde introduite dans la narine), et peut vous proposer des examens complémentaires comme des tests allergologiques, un scanner de la face.
Il verra, ainsi, avec précision, l'intérieur de vos cavités nasales et de vos sinus. Cela permettra de repérer une éventuelle déformation.

Les problèmes qui provoquent une obstruction nasale peuvent provenir de la muqueuse ou d'une déformation du nez, empêchant le trajet naturel de l'air. Il existe quatre grandes causes d'obstruction nasale : les causes inflammatoires, les causes architecturales, les causes mixtes et les anomalies valvaires.

Les traitements varient en fonction des causes. Lorsque les causes sont d'ordre inflammatoire, le traitement sera le plus souvent médicamenteux. Lorsqu'il s'agit de problèmes architecturaux, les traitements seront chirurgicaux.

Les traitements de l'inflammation
Ce sont les anti-inflammatoires locaux ou par voie générale, les corticoïdes locaux (sous forme de gouttes ou de pulvérisations). Ces traitements sont envisagés au long cours. Les traitements par voie générale ne peuvent être que de courte durée.
Lorsque la rhinite chronique est d'origine allergique, le traitement nécessite de commencer par un bilan allergique. Le médecin va déterminer les allergènes et proposer un traitement adapté. La désensibilisation est parfois une solution.

Les traitements par laser ou par radio-fréquence
Ils sont indiqués dans le cas d'obstructions modérées dues à des causes muqueuses (une hypertrophie des cornets). L'onde laser ou la radio-fréquence va pénétrer dans la muqueuse du cornet et en provoquer la rétraction. Il y aura plus de place ensuite pour le passage de l'air.
Cette intervention est réalisée en ambulatoire, sous anesthésie locale et dure environ trente minutes. C'est relativement peu douloureux pendant, comme après l'intervention. Dans les jours qui suivent, des lavages sont nécessaires pour éliminer les croûtes.


publicité