publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Oreille bouchée : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (27. juillet 2016)

Si vous allez consulter un médecin ORL (médecin spécialiste en oto-rhino laryngologie) pour une oreille bouchée, il effectuera une otoscopie. Grâce à un miroir de clar (miroir muni d'une lampe) et un speculum auriculaire (un petit entonnoir), votre médecin va examiner le conduit auditif externe et le tympan.

Deux solutions :

  • Soit le tympan ne comporte aucun dépôt, il vous prescrira un audiogramme (bilan complet de l'audition) pour vérifier le diagnostic, l'importance de l'atteinte, et surtout décider du traitement approprié (médicament à base de cortisone dans la plupart des cas).
  • Soit le tympan ou le conduit auditif est encombré par un bouchon de cérumen. Il faudra alors le retirer.

Enlever un bouchon de cérumen

Quand l'oreille bouchée est liée à la présence d'un bouchon de cérumen, il faudra l'enlever ! Si l'on est certain que le tympan n'est pas perforé, on pratique un lavage à l'eau tiède, généralement avec une poire (un instrument muni de tuyaux terminés par deux canules).

On peut également utiliser une petite pompe électrique. Si le cérumen est d'une texture visqueuse ou trop gluante, il est préférable de le siphonner par aspiration.

Et si le tympan est perforé ?

Si le tympan est perforé : interdiction de mettre de l'eau dans l'oreille ! Si le conduit et le tympan sont encombrés, il faudra procéder selon le choix du médecin à une ablation du cérumen par aspiration, au micro-crochet ou à la micro-pince.

Sachez qu'un tympan peut être refermé (opération - tympanoplastie) si les conditions sont favorables : pas d'infection de l'oreille moyenne, bonne qualité de l'oreille interne, bon fonctionnement de la trompe d'Eustache...

En prévention

Prenez soin de vos oreilles... et évitez de vous retrouver avec une oreille bouchée !

Il faut bien sûr retirer le cérumen qui se voit à l'extérieur, la matière chargée de poussière et de déchets.
Mais attention, l'excès de nettoyage (trop souvent ou trop profond) favorise l'excès de sécrétion, qui accroit le risque de bouchons.
A moyen terme, le résultat peut s'avérer contre-productif : les glandes cérumineuses s'épuisent, ne secrètent plus, et l'oreille ne possède plus de barrière protectrice.

Comment bien nettoyer ses oreilles ?

L'oreille doit être une zone protégée. Il faut donc respecter une précaution d'usage : ne pas nettoyer trop souvent, ni trop loin ses oreilles.

En attendant de prochaines évolutions, on peut utiliser un bâtonnet muni d'un coton en son bout, pas plus d'une fois par semaine, à condition de n'enlever que la partie visible et d'éviter tout geste intra-auriculaire, ce qui favoriserait le tassement du cérumen.

Il existe des bougies ou des audi-spray, mais ils laissent souvent des dépôts à l'intérieur de l'oreille. Ces derniers risquent d'enflammer le conduit auditif qui risque alors de se refermer et de provoquer des douleurs aigues. Dans ce cas, ne lavez pas votre oreille et consultez rapidement un médecin ORL.

Le bon conseil : ne pas nettoyer trop souvent, ni trop loin ses oreilles.

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans notre FORUM ORL !

A lire aussi :
> Pourquoi les oreille se bouchent en avion ?
> Appareil auditif : comment choisir le bon ?
> Tout sur la surdité


publicité