publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Palpitations : les causes

Publié par : Dorothee Gebele (28. décembre 2015)

Les causes des palpitations cardiaques ne sont pas toujours identifiables. Dans beaucoup de cas d’ailleurs, on n’en trouve pas la cause ! Ces palpitations cardiaques peuvent survenir de façon spontanée. Elles ne durent quelques secondes. Elles peuvent être ressenties par une personne jeune qui ne présente aucun problème cardiaque

Ces palpitations surviennent le plus souvent chez une personne plutôt anxieuse, stressée. Parmi les causes ou plus précisément les facteurs qui peuvent favoriser la survenue de palpitations : la consommation importante de certains nutriments ou produits excitants, comme la caféine, la nicotine, ou d’autres drogues ou médicaments psychotiques, types amphétamines.

De fortes palpitations et un pouls accéléré (tachycardie) peuvent également être le symptôme d’une maladie, d’un problème cardiaque.

Ainsi, des troubles du rythme cardiaque comme des extrasystoles, une fibrillation auriculaire (atriale), une tachycardie jonctionnelle… peuvent causer une tachycardie et des palpitations. Les causes d’arythmies cardiaques peuvent être nombreuses : une maladie cardiaque coronarienne, une maladie des valves cardiaques, une maladie du muscle cardiaque (cardiomyopathie), une anomalie de la conduction, etc.

D’autres causes possibles des palpitations cardiaques sont : une hypertension artérielle, une chute de la tension artérielle, une hyperthyroïdie et d’autres maladies de la thyroïde, une hypoglycémie, une anémie

Peuvent également être en cause pour les palpitations ou la tachycardie certains médicaments comme ceux à base d’hormones thyroïdiennes.

Le premier examen que peut effectuer le médecin pour objectiver ces problèmes de palpitations, est un électrocardiogramme (un ECG). On pourra peut-être voir et analyser des contractions anormales du cœur.

L’autre examen possible est un holter qui enregistre les battements cardiaques durant 24 heures et qui les analyse. Une épreuve d’effort (enregistrement de l’activité électrique du cœur durant un effort physique) peut être indiquée par le médecin.

Si les palpitations sont accompagnées d’autres symptômes comme des étourdissements, des vertiges, une perte momentanée de la conscience, des troubles temporaires de la vision ou du langage… des examens spécifiques devront être entrepris pour déterminer la cause de ces problèmes. Dans ces cas, il faut intervenir en urgence.

Lorsque les palpitations et la tachycardie sont sans conséquence et si aucune anomalie des battements du cœur n’est détectée, il n’est généralement pas nécessaire d’intervenir. Mais si une maladie spécifique est à l’origine des palpitations, si des battements anormaux sont diagnostiqués, des traitements seront mis en place.

Si vous présentez certains des symptômes détaillés ci-après et lorsque vous souffrez de palpitations, il est donc essentiel d’en parler à votre médecin traitant : il pourra en identifier les causes et déterminer si les palpitations sont anodines… ou nécessitent un traitement.

 

A voir aussi notre vidéo sur la tachycardie ventriculaire :

Tachycardie ventriculaire: vidéo


publicité