publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Palpitations : les traitements

Publié par : Dorothee Gebele (28. décembre 2015)

Lorsque, d’après le médecin consulté, les palpitations cardiaques sont anodines, ne correspondant à aucune anomalie des battements du coeur, elles ne nécessitent pas de traitement particulier, disparaissant par elles-mêmes au bout de quelques secondes. Même si elles s’avèrent parfois gênantes, elles ne doivent pas inquiéter le patient.

Le médecin peut aussi conseiller de diminuer, voire d’arrêter la consommation de caféine, de nicotine, d’alcool… en cas d’excès.

Si les palpitations sont dues à des situations de stress ou une forte charge psychique, des exercices de relaxation peuvent être indiqués, des dispositions pour prévenir le stress peuvent aussi aider. Après avis médical, le praticien recommandera certainement de pratiquer un sport régulièrement (plutôt d’endurance).

En revanche, si une maladie spécifique est à l’origine des palpitations, celle-ci doit être traitée. Par exemple si un trouble du rythme cardiaque, comme une fibrillation auriculaire (atriale) est diagnostiquée, elle peut être traité par des médicaments antiarythmiques, ou aussi un électrochoc cardiaque. Dans certains cas, l’implantation d’un pacemaker est indiquée.

L’avis d’un médecin cardiologue rythmologue peut être nécessaire.

Si un problème thyroïdien est la cause des palpitations, un traitement spécifique est indiqué.

Note : il est déconseillé de recourir à des médicaments sédatifs sans avis médical préalable. Si vous pensez avoir besoin de tranquillisants, parlez-en à votre médecin : il saura vous guider et vous indiquer éventuellement d’autres alternatives. Si vous avez l’habitude de boire beaucoup de café ou de fumer, vous devriez en premier lieu essayer d’en réduire – voire d’arrêter totalement - la consommation.

 

 A voir aussi notre vidéo sur la fibrillation auriculaire :

Fibrillation auriculaire: vidéo

 

A lire aussi : 
> Le coeur : comment ça marche ?
> Vidéo : les signes d'une hypertension artérielle
> La fréquence cardiaque
> La bradycardie : fréquence cardiaque trop lente (vidéo) 
> Le malaise cardiaque
La fibrillation atriale augmente le risque d'AVC
> L'insuffisance cardiaque


publicité