publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Palpitations

Publié par : Dorothee Gebele (28. décembre 2015)

© Jupiterimages/iStockphoto

On a tous déjà fait l’expérience de ressentir des palpitations, cette sensation d’entendre son propre cœur battre très fortement dans la poitrine et de sentir le rythme du pouls jusque dans la carotide. Parfois ces palpitations paraissent anormales, avec un cœur qui bat la chamade, ou en tout cas ne bat plus normalement…

Soyez rassuré : assez souvent, avoir des palpitations est tout à fait normal dans certaines situations et n’indique pas forcément un problème médical. Elles peuvent par exemple se manifester en cas d’excitation ou de joie, en situation de stress, de forte charge psychique ou d’angoisse… Elles peuvent aussi se déclencher parce que l’on a consommé des aliments ou certains produits excitants, comme la nicotine. Ces palpitations rapides, temporaires et de courte durée, passent normalement de façon spontanée.

Cependant, des palpitations fortes ou rapides (tachycardie) peuvent également être ressenties, et n’être pas vraiment normales. Parfois ces palpitations cardiaques ressenties sont irrégulières et rapides. Elles sont généralement de courte durée et disparaissent de façon spontanée. Elles peuvent correspondre parfois à un problème de battement du cœur plus ou moins grave, comme des extrasystoles. Si ces extrasystoles se répètent, si elles sont rapprochées, des examens peuvent être entrepris. Le premier examen à effectuer est un électrocardiogramme.

Mais d’autres fois ces palpitations anormales durent et s’accompagnent alors souvent d’autres symptômes, comme des étourdissements, un malaise, des vertiges, voire une perte de connaissance... Ces cas sont plus graves. Les palpitations ressenties peuvent être alors liées à des battements cardiaques anormaux, à un ce que l’on appelle un trouble du rythme cardiaque nécessitant une prise en charge spécifique.

 

Auteurs : Dorothee Gebele, Dr Nicolas Evrard


publicité