publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La peau grasse

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. mars 2015)

© Jupiterimages/Pixland

Il existe différents types de peau : la peau grasse, la peau sèche, la peau normale et la peau mixte. Pas toujours simple : une même personne peut avoir différents types de peau selon l'endroit du corps, par exemple une peau grasse au visage, mais une peau sèche sur le reste du corps. De plus, la peau peut varier selon son imprégnation hormonale, l'âge, la saison, et l'état de santé d'une personne.

Une peau est grasse lorsque les glandes sébacées produisent trop de sébum, laissant un film huileux sur la peau. Le plus souvent, la peau grasse s'observe sur le visage, mais parfois aussi sur d'autres parties du corps, comme le dos ou la poitrine, peuvent également être concernés. Exception : les paumes des mains et les plantes des pieds où la peau ne peut être grasse, car ces parties du corps sont dépourvues de glandes sébacées.

En cas de peau grasse, la couche supérieure de la peau (la couche cornée) s'épaissit. Les médecins parlent d'hyperkératose. Les pores de la peau se dilatent, la peau semble souvent pâle et mal irriguée par le sang. De plus, la peau brille et des comédons et boutons peuvent apparaître, parce que les glandes sébacées sont bouchées. La peau grasse peut aussi concerner le cuir chevelu... et du même coup les cheveux.

La peau grasse doit être traitée au cas par cas, en fonction de la cause et de son importance. De manière générale, il est conseillé d'éviter des produits cosmétiques et les pommades grasses. En cas de légère acné, il suffit souvent de nettoyer la peau régulièrement.

Dans certains cas, la peau grasse peut être liée à une maladie (par exemple, la maladie de Parkinson). Le médecin doit alors traiter cette maladie de manière ciblée, ce qui peut contribuer à atténuer ce symptôme de peau grasse.


publicité