publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La peau sèche

Publié par : Dorothee Gebele (18. juin 2015)

© Jupiterimages/Pixland

La peau sèche est un symptôme assez répandu, notamment chez les personnes âgées. La peau sèche est due à plusieurs facteurs, internes et externes, favorisant l’asséchement de la peau. Elle peut également être provoquée par certaines maladies de la peau ou des affections d’autres organes.

Sans qu’il y ait forcément de maladie, on distingue couramment différents types de peau : la peau sèche, la peau normale et la peau grasse.

Le type de peau le plus répandu est ce qu’on appelle la peau mixte qui rassemble différents types de peau selon la zone du corps : une peau grasse au niveau du visage peut par exemple aller de pair avec une peau sèche sur le reste du corps.

Par ailleurs, le type de peau varie en fonction de différents facteurs, tels que : le niveau d’hormones, l’âge, la saison (été, hiver), l’état de santé de la personne…

La peau sèche se caractérise par des pores très fins et une sensation un peu de « parchemin » au toucher : elle est rêche, rugueuse et légèrement gercée. Souvent, la peau sèche paraît tendue et s’accompagne de démangeaisons.

Par ailleurs, la peau sèche réagit souvent de manière sensible aux changements de la température.

Une peau très sèche peut être en fait lié à un eczéma sec, appelé « eczéma craquelé » (ou eczéma astéatotique). Ses symptômes se manifestent surtout après la douche et le nettoyage du visage : la peau gratte (sensation de démangeaisons), avec parfois même des fissures et des rougeurs.

Même si elle n’est pas liée à une maladie grave, une peau extrêmement sèche constitue bien plus qu’un simple souci cosmétique : si la peau est trop sèche, cela peut entraver son bon fonctionnement.

En effet, en tant que plus gros organe du corps humain (surface d'environ 2 m2), la peau exerce de multiples fonctions :

  • La peau nous protège des influences extérieures telles que les rayons UV, divers agents pathogènes ou des blessures mécaniques.
  • La peau régule notre température corporelle en élargissant ou rétrécissant les vaisseaux sanguins cutanés;
  • La peau régule notre niveau d’hydratation (par exemple via la transpiration).
  • La peau exerce également une fonction sensorielle en percevant par exemple des stimuli thermiques, du toucher ou de la douleur.
  • La peau est également un élément de notre mode de communication (nous rougissons ou pâlissons…).

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Soins de peau ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Eczéma chronique : c'est quoi ?
> Points noirs : comment les éliminer ...
> Tout savoir sur les maladies de la peau


Auteurs : Dorothee Gebele, Dr Nicolas Evrard


publicité