publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pénétration douloureuse - Dyspareunie : Les causes

Publié par : Clémentine Fitaire (27. juin 2014)

Les causes d'une pénétration douloureuse (dyspareunie) peuvent être nombreuses, et un avis médical est souvent nécessaire pour définir ses origines.

Lors du premier rapport sexuel, la déchirure de l'hymen peut provoquer une douleur vaginale. Cela est très fréquent, et dans la plupart des cas, ne se reproduit pas lors des rapports suivants.
L'excitation sexuelle génère une lubrification naturelle du vagin. Si la pénétration est trop rapide, il se peut que le vagin ne soit pas assez humidifié, ce qui peut provoquer une douleur. Lorsque le vagin ne s'humidifie plus, ou plus suffisamment, les rapports sexuels deviennent difficiles. La pénétration peut alors devenir très douloureuse, avec une sensation de « déchirure ».

Si elles sont récurrentes, ces douleurs qui surviennent lors de la pénétration, peuvent avoir d'autres origines.
La sécheresse vaginale peut être d'origine :
- infectieuse : favorisée par l'existence d'une mycose vulvo-vaginale, par exemple.
- hormonale : après un accouchement, ménopause...
- médicamenteuse : certains médicaments (comme certains anti-histaminique) peuvent favoriser ce problème.
- psychologique : problèmes conjugaux, manque de désir, stress, fatigue...

Mycose, cystite, herpès... ces infections peuvent provoquer une douleur locale lors d'un rapport sexuel. Un ou des condylomes (sortes de verrues génitales) peuvent être aussi à l'origine de dyspareunie.

Lorsque la douleur se fait ressentir dans tout le bas ventre durant la pénétration, alors il peut aussi s'agir de causes plus profondes comme une endométriose, un fibrome utérin, une rétroversion utérine.
Le vaginisme est une contraction spasmodique des muscles du vagin empêchant la pénétration. Il est lié à une réaction incontrôlable d'ordre psychologique presque phobique de la pénétration.


publicité