publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pénétration douloureuse - Dyspareunie

Publié par : Clémentine Fitaire (27. juin 2014)

© Jupiterimages/Stockbyte

Les dysfonctionnements sexuels féminins sont moins mis en avant, moins discutés... que ceux masculins. Un fait que l'on peut regretter d'ailleurs !

Il existe trois principaux dysfonctionnements sexuels chez la femme : le vaginisme ou bien la peur et l'impossibilité de la pénétration ; la dyspareunie qui est la douleur à la pénétration ; et l'anorgasmie qui se définit comme l'absence d'orgasme pendant l'acte sexuel.

On parle de dyspareunie (« dys- = difficulté », « -pareunie » = accouplement) lorsqu'une femme ressent des douleurs lors de la pénétration sexuelle.

Quand ce symptôme de pénétration douloureuse survient, il est important de consulter un médecin pour différencier une cause organique d'une éventuelle origine psychologique. Les causes organiques sont nombreuses (sécheresse vaginale, infection, endométriose...) et sont envisagées en priorité par le médecin. En cas de facteur psychologique, les raisons peuvent être liées à votre couple, votre environnement familial, professionnel... Un gynécologue pourra vous aider ou éventuellement un psychologue.

Ressentir de vives douleurs durant la pénétration est forcément très handicapant pour la vie sexuelle d'un couple. Un cercle vicieux se forme alors : le rapport sexuel devient angoissant pour la femme, ce qui génère un stress et provoque un blocage supplémentaire.
Un sentiment de culpabilité peut alors naître et du côté du partenaire masculin, l'impression de ne pas être désiré.


publicité