publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pénis tordu : Le diagnostic

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. décembre 2014)

Lorsque la verge est au repos, tout va bien. Aucun symptôme n'est perceptible : pas de douleur et pas de déformation. C'est lorsque la verge est en érection que la douleur se fait sentir et que la courbure apparaît. Une courbure plus ou moins importante. Parfois, tellement importante que la verge se trouve courbée à 40 ou 45°, empêchant tout rapport sexuel.

Le diagnostic de la maladie de Lapeyronie, déjà fortement orienté par les symptômes du patient (déformation et douleurs) se fait par la palpation de la plaque fibreuse. Mais il faut que le médecin visualise la déformation.

Cela peut se faire de deux manières :
> soit le patient prend des photos de sa verge au repos et en érection, et montre les clichés au médecin lors de la consultation suivante,

> soit le praticien effectue une petite injection de prostaglandine dans la verge (dans les corps caverneux), afin de provoquer une érection, et de vérifier l'importance de la courbure et surtout l'étendue de la plaque.

Sachant que la maladie peut guérir spontanément dans les mois qui suivent, le médecin proposera toujours d'attendre, avant d'envisager un traitement.
C'est lorsque les symptômes persistent et que la courbure entraîne une gêne ou une douleur trop importante, qu'il peut être nécessaire de traiter médicalement ou chirurgicalement.


publicité