publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le pénis tordu

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. décembre 2014)

Le pénis tordu, le sexe déformé... les médecins parlent de verge coudée. Peu importe le nom que l'on donne à cette déformation de l'anatomie masculine, ce pénis tordu qui apparaît en érection, provoque une réelle inquiétude toute légitime, accompagnée assez souvent d'une douleur.

Même si l'incident est traumatisant et angoissant, même s'il peut s'avérer douloureux et invalidant, il n'est pas grave. Il faut oser en parler et aller consulter un médecin urologue qui saura vous conseiller et vous aider. La déformation provient d'une plaque scléreuse, non extensible, lors de l'érection. Le pénis tordu est le plus souvent due à la maladie de Lapeyronie concerne surtout les hommes après 50 ans. Et cela s'explique : avec le temps, les fibres de collagène sont plus fragiles et plus rigides. Les tissus sont donc plus sensibles aux traumatismes et se régénèrent plus difficilement.

Si les médicaments ne sont pas très efficaces, la chirurgie, elle, l'est. Il faut seulement se munir d'un peu de patience. Dans la mesure où la maladie peut guérir spontanément, l'urologue attendra un an et quelques mois, avant d'envisager une intervention. C'est lorsque la courbure se sera stabilisée, que l'opération pourra être prévue.

Et, surtout, pas de honte, pas de gêne.
Ce problème de pénis tordu est relativement fréquent. On estime qu'au moins 1% des hommes en sont atteints. Mais d'après certains spécialistes, ce serait entre 4 et 5% de la population masculine qui en souffrirait. Et il semble que la maladie soit de plus en plus fréquente. Peut-être, simplement, ose-t-on davantage en parler !


publicité