publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Perte de poids : Le diagnostic

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (25. mars 2015)

Lors d'une perte de poids rapide et involontaire sans raison apparente, la consultation d'un médecin est indispensable.

Pour poser un diagnostic précis, ce dernier a besoin de différentes informations, par exemple : le nombre de kilos perdus sur une période donnée, la présence éventuels d'autres symptômes (diarrhée, douleurs ...), un changement du mode de vie ou des habitudes alimentaires, la prise de médicaments, etc.

Le médecin va sans doute vous peser et calculer votre IMC (Indice de Masse Corporelle) afin de déterminer si vous vous trouvez déjà en sous-poids.

Sur la base de ces informations, il va vous examiner et prescrira peut être des examens complémentaires, comme une analyse sanguine pour avoir des précisions sur le fonctionnement de certains organes de certains facteurs métaboliques : de la thyroïde ; taux de glycémie ; analyse des enzymes du foie ; marqueurs du fonctionnement des reins ; dosages des lipides sanguins, des globules rouges et des globules blancs ; des marqueurs de l'inflammation et de certaines infections...

Le médecin cherche aussi à savoir s'il existe une carence en certaines substances, comme certains minéraux, certaines vitamines.

Une analyse des selles peut aider à préciser le diagnostic en cas de perte de poids. Selon le diagnostic supposé (hyperthyroïdie, diabète de type 2, maladie intestinale, cancer ...) d'autres examens spécifiques peuvent être nécessaires.


publicité