publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le poil incarné

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. décembre 2014)

Quelques jours après l' épilation vous voyez apparaître une légère rougeur, un petit bouton, qui en quelques jours gonfle : c'est le signe d'un poil incarné. Tout le monde y a été un jour confronté, et pour cause, les poils incarnés n'épargnent aucun type de peau.

Un poil incarné est un poil qui n'arrive pas à percer la peau et qui "rebique" vers l'intérieur de l'épiderme ou se met à pousser parallèlement à la surface de la peau. Le poil reste ainsi sous la peau et peut engendrer une gêne, des rougeurs, des petits boutons... et même s'infecter. Parfois, s'ils sont laissés ainsi pour compte, les poils incarnés peuvent laisser de petites cicatrices ou des marques disgracieuses sur la peau.

Les poils incarnés reviennent souvent dans certaines zones de la peau, comme la barbe chez l'homme ou le maillot et les aisselles chez la femme. Il s'agit de localisations soumises à de fréquentes épilations ou rasages, ou à des frottements. C'est en effet lors de la phase de repousse du poil, après le rasage ou l'épilation, que celui-ci devient incarné, lorsqu'il n'arrive pas à percer l'épiderme et reste donc incrusté dans la peau.

Des solutions contre les poils incarnés existent, pour s'en libérer mais aussi pour éviter qu'ils ne reviennent.


publicité