publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Règles abondantes : Les causes

Publié par : Elide Achille (30. octobre 2014)

Le cycle menstruel de chaque femme a ses spécificités, on peut parfois avoir des règles plus abondantes de façon sporadique sans qu'il y ait une véritable cause. Si les saignements abondants deviennent fréquents, il est important d'identifier la cause qui est à l'origine de ce trouble.

En tout premier lieu, en cas de saignement anormal qu'il soit pendant ou en dehors des règles, un test de grossesse doit être réalisé, en particulier pour diagnostiquer une éventuelle fausse couche ou grossesse extra-utérine.

Les règles abondantes peuvent être d'origine fonctionnelle (physiologique) ou organique. Les causes fonctionnelles apparaissent fréquemment à l' adolescence ou bien à partir de la quarantaine dans le cadre de la péri- ménopause.

Parmi les causes organiques des règles abondantes, il peut y avoir différentes pathologies de l' utérus : les fibromes, les polypes, l'hyperplasie de la muqueuse utérine, l'adénomyose... Dans le cadre de ces troubles organiques, les règles abondantes sont fréquemment accompagnées de saignements inter-menstruels (métrorragies). Dans ces cas, les saignements peuvent être très prolongés, et on peut avoir du mal à différencier les saignements des règles. On parle alors de ménométrorragie.

Certaines pathologies de la coagulation du sang (troubles de l'hémostase) peuvent également être la cause de règles abondantes.

Les patientes qui ont entre 40 et 55 ans sont particulièrement exposées à des problèmes de règles abondantes : pendant la péri-ménopause, un déséquilibre hormonal s'installe. On commence alors à avoir des cycles sans ovulation. L'organisme fabrique moins de progestérone. Un déséquilibre dans la répartition oestrogène/progestérone s'installe, entraînant une augmentation de l'épaisseur de la muqueuse utérine pendant le cycle, responsable d'une augmentation de l'abondance des menstruations.

Chez les femmes en péri-ménopause, ce trouble des règles est souvent associé à une pathologie organique très fréquente et bénigne : l'adénomyose qui favorise de son côté les saignements.

Parmi les autres causes fréquentes des règles abondantes, il y a également l'utilisation du stérilet au cuivre. Cette méthode contraceptive peut être à l'origine d'une augmentation du volume des règles. Au contraire, le stérilet avec un réservoir de progestérone réduit habituellement le volume des règles, mais peut être associé à des phénomènes de spotting (petits saignements entre les règles).


publicité