publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Règles abondantes : Les traitements

Publié par : Elide Achille (30. octobre 2014)

Les traitements des règles abondantes dépendent de la cause et de l'origine de ce trouble. Une modification de l'abondance des règles ne doit pas être prise à la légère : il est important de consulter un gynécologue afin d'en identifier la cause et d'intervenir avec le traitement le plus adapté.

Certains médicaments peuvent agir sur le volume des saignements comme les antifibrinolytique (acide tranexamique qui est l'Exacyl®, étamsylate qui est la Dicynone®).

Les différents traitements hormonaux vont également permettre de réguler les déséquilibres hormonaux pouvant s'installer au cours des différents moments de la vie d'une femme (adolescence ou péri-ménopause) et diminuer l'abondance des menstruations.

En cas de règles abondantes d'origine fonctionnelle, certains anti-inflammatoires non-stéroïdiens (ibuprofène) peuvent soulager les douleurs abdominales qui sont associées.

Bien évidemment, lorsque les saignements abondants ont une origine organique (comme un fibrome), il faut intervenir et en traiter la cause en recourant le plus souvent à une intervention chirurgicale qui peut se réaliser dans la plupart des cas en chirurgie ambulatoire.

Les règles abondantes peuvent parfois être à l'origine d'une anémie. Lorsqu'une patiente consulte pour une problème de règles abondantes, il est important que son praticien ait le réflexe de lui prescrire une numération formule sanguine associée à un dosage de la feritinémie, afin de dépister une anémie par carence en fer (par une prise de sang). En cas d'anémie, un traitement avec fer (carburant de l'hémoglobine et du globule rouge) devra être prescrit.


publicité