publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les règles abondantes

Publié par : Elide Achille (30. octobre 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Une perte de sang excessive pendant les règles peut inquiéter une femme. Mais quand peut-on parler de règles abondantes ?

La définition de règles « normales » ou « abondantes » est souvent très subjective. Certaines femmes croient avoir des saignements abondants, alors qu'elles ont des règles tout à fait normales. Toutefois, s'il est facile de chiffrer la durée des règles, il peut être compliqué d'évaluer la quantité de sang qu'on perd chaque mois. Des pertes de sang « normales » devraient durer de deux à six jours et entre 40 et 80 millilitres. Au-delà de ces quantités, on peut parler de règles abondantes, ou de ménorragies (en terme médical).

Le score de Higham permet de quantifier le degré d'abondance des règles pendant les différents jours du cycle. Ce score est fondé sur le nombre de protections hygiéniques ou de tampons utilisés chaque mois, et sur leur niveau d'imprégnation.

Généralement, les femmes qui souffrent de règles abondantes ont souvent des douleurs associées au bas du ventre, doivent changer leurs protections hygiéniques plusieurs fois par heure, et sont même obligées d'utiliser de différents types de protection en même temps (serviettes plus tampons, par exemple) pour éviter de tacher les vêtements et les draps.

Il y a deux types de ménorragies : lorsque les règles sont très abondantes en volume, mais leur durée reste normale (de 2 à 6 jours), on parle d'hyperménorrhée. Puis il y a les ménorragies caractérisées par une augmentation de la durée des règles.

La plupart des consultations pour règles abondantes sont liées à des phénomènes d'hyperménorrhée. Très souvent, les patientes consultent lorsqu'il y a une modification de l'abondance de leurs règles, sans pour autant justifier d'une réelle hyperménorrhée.


publicité