publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Règles douloureuses : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (14. octobre 2014)

Les causes des règles douloureuses restent encore méconnues, elles touchent le plus souvent les adolescentes et les jeunes filles.

Chez les adolescentes et les jeunes filles, les douleurs de dysménorrhées primaires apparaissent lors des toutes premières règles. Les symptômes peuvent en être très violents, avec des crampes dans le bas du dos et l'intérieur des cuisses, avec des nausées, des vomissements, des diarrhées, des maux de têtes et des vertiges.

On en connaît encore mal la cause. On sait qu'il existe des familles "à règles douloureuses". La génétique est peut-être en cause, mais ce n'est pas démontré. Les gynécologues évoquent aussi la possibilité d'un col de l'utérus insuffisamment ouvert. Le flux menstruel aurait mécaniquement des difficultés à s'évacuer. Le col, trop résistant, provoquerait les douleurs et parfois un malaise. Une hypothèse appuyée par le fait que ces dysménorrhées primaires, disparaissent, la plupart du temps, après le premier accouchement. Le gynécologue devra donc rassurer sa jeune patiente : cela disparaît avec le temps et avec le premier bébé.

Chez les femmes plus âgées, les dysménorrhées secondaires doivent toujours être prises au sérieux. Elles apparaissent à tout âge après une période de règles normales. Elles peuvent être liées à une maladie gynécologique.

Les règles douloureuses peuvent avoir pour cause une endométriose (de petits fragments de la muqueuse qui recouvre l'intérieur de l'utérus migrent et se retrouvent dans d'autres endroits de l'abdomen, provoquant des douleurs cycliques).

Autre éventualité à laquelle pensera le médecin : il peut également s'agir d'un fibrome (une tumeur bénigne du muscle utérin, très fréquente, qui atteint une femme sur deux après 40 ans). Les causes de ces dysménorrhées secondaires peuvent provenir également de polypes, ou d'une infection.


publicité