publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Régurgitations du nourrisson : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. janvier 2015)

Lorsque notre enfant souffre de régurgitations, plusieurs solutions peuvent être mises en oeuvre pour stopper ce problème.

Il faut être calme, le biberon doit être pris dans un moment de tranquillité ; le bébé sera mis en position demi-assise, en tout cas pas allongée, même au sein ; au biberon, la tétine aura un bon réglage de la vitesse, pas trop rapide.

Il ne faut pas non plus suralimenter le bébé.

Après la tétée, il faut mettre le bébé en position verticale pour l'aider à faire son rôt : le mieux est de le mettre contre la poitrine de l'adulte, la tête sur son épaule, lui tenir sa tête quand il est tout petit ; ne pas le secouer.

Il est aussi conseillé de ne pas allonger le bébé tout de suite après son repas ; par la suite, le coucher éventuellement sur le côté en calant son dos avec un oreiller (en mousse).

Il est possible d'épaissir les biberons avec des épaississants ou des farines, selon l'âge du nourrisson.
Parfois, des pansements gastriques qui protègeront la muqueuse des remontées acides seront prescrits.

Des examens complémentaires devant des régurgitations mal tolérées sont à prévoir, devant toute apnée ou cyanose, une pHmétrie (mesure de l'acidité) oesophagienne voire une fibroscopie seront demandées. Si le reflux est prouvé, des médicaments anti-acides (IPP) peuvent être prescrits avec un traitement postural 24H sur 24 sera instauré.


publicité