publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ronflements : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (20. novembre 2014)

Si après élimination des causes provoquant les ronflements, ceux-ci persistent, votre médecin peut vous orienter vers un chirurgien pour envisager un traitement chirurgical contre le ronflement. Celui-ci ne sera pas pris en charge par votre centre d’ assurance maladie.

Il faut savoir que cette proposition se fait en dernier recours car les suites sont souvent très douloureuses. De plus, il y a inévitablement une perte de poids inhérente à l’impossibilité d’avoir une alimentation solide pendant au moins une dizaine de jours.

Solution chirurgicale

Si les amygdales ont grossi suite à des infections répétitives, on peut proposer leur ablation, que l’on appelle amygdalectomie (une opération presque banale chez les enfants mais beaucoup moins chez l’adulte). D’autre part, pour aider l’air à passer de manière plus fluide, on peut retirer une partie ou la totalité de la luette.
Les jours qui suivent l’intervention, il faut être très vigilant quant à un éventuel saignement, comme c’est le cas pour toute intervention se faisant dans la zone de la gorge.

Une opération au cabinet du médecin

L’équivalent de cette intervention, au laser, se fait sous anesthésie locale et au cabinet du médecin. Elle n’est pas souvent proposée, car les suites sont aussi douloureuses que le traitement chirurgical au scalpel et avec une efficacité moindre.

D’autres méthodes de traitements moins invasifs ont vu le jour. L’une d’elle, la somnoplastie, se fait en plusieurs séances au cabinet même de l’ORL. Après une anesthésie locale, le médecin introduit des électrodes en plusieurs endroits dans le voile du palais. L’appareil envoie des ondes de radiofréquence qui provoquent une rétractation des muscles et rendent le voile du palais plus tonique, d’où l’arrêt des ronflements dans 3 cas sur 4.

Voir la vidéo sur l'amygdalectomie:

La fonction des amygdales est de piéger les bactéries et les virus pouvant entrer dans l’organisme par la gorge. Mais il arrive que les amygdales elles-mêmes s’infectent. Des accès fréquents d’amygdalite peuvent nécessiter une amygdalectomie.


publicité