publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Saignement de l'anus : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. novembre 2015)

Les causes d'un saignement anal sont nombreuses.
A commencer par un problème de fissure anale. En plus du saignement, il existe des douleurs locales, surtout au passage des selles. Si cette fissure anale tend à persister, un examen devra être effectué, avec éventuellement l'avis d'un médecin gastro-entérologue ou d'un médecin proctologue.

Une autre cause courante d'un saignement de l'anus est liée à une poussée des hémorroïdes. Il existe une dilatation locale des vaisseaux et une inflammation. Cette poussée hémorroïdaire souvent douloureuse, dure généralement une dizaine de jours, sauf si des complications surviennent. Des traitements locaux peuvent être appliqués (antalgiques, anti-inflammatoires, phlébotoniques).

Parmi les complications d'une crise hémorroïdaire, risquent de survenir des saignements importants, une thrombose hémorroïdaire, etc.

Mais un saignement de l'anus peut avoir d'autres origines. Il peut s'agir d'un polype ou d'une tumeur du rectum ou du côlon. D'où la nécessité de consulter un médecin en cas de saignement. Il est important de diagnostiquer le plus tôt possible ce type de lésion pour la traiter rapidement.
D'autres affections peuvent être à l'origine d'un saignement de l'anus, comme une rectocolite hémorragique. En plus de ce symptôme, le patient souffre généralement de diarrhées, de pertes de glaires, de douleurs intestinales, etc. Dans ce cas, une prise en charge spécifique par un médecin spécialiste est indispensable.

Attention de ne pas banaliser un saignement de l'anus, de se dire : "cela n'est rien, c'est encore mon problème d'hémorroïdes", et de ne pas se faire examiner sérieusement par un médecin. Car il peut s'agir d'un problème plus grave.


publicité