publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Saignement entre les règles : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (19. novembre 2014)

Les causes d'un saignement entre les règles sont nombreuses. Même si statistiquement ces causes varient en fonction de votre âge, on peut retrouver pratiquement les mêmes pathologies à tous les âges.

La première cause de métrorragie que votre médecin va devoir détecter, est une grossesse, ou plutôt un problème durant la grossesse ( grossesse extra-utérine ; fausse couche). Donc, même si vous avez envie de garder ça pour vous, dites-lui bien si vous avez une chance d'être enceinte. Pas de petit secret avec le gynéco ! C'est très important.

Chez la femme jeune : le médecin va vous interroger pour chercher si vous risquez d'être enceinte. Il va également vous demander si vos saignements surviennent au moment des rapports sexuels ou s'ils surviennent spontanément.
Au moment des rapports sexuels : il peut s'agir d'une lésion du col de l'utérus. En cas de saignement spontané : il peut s'agir de polypes, par exemple.

Au moment de la ménopause : les saignements peuvent être fonctionnels. C'est la période des grands chamboulements hormonaux, de quoi perturber le rythme de l'endomètre et provoquer des saignements anarchiques. Mais il peut s'agir aussi d'un fibrome ou d'une adénomyose (une maladie inflammatoire due à la présence de glandes de l'endomètre dans le muscle de l'utérus).

Après la ménopause : on redoute un cancer du corps ou du col de l'utérus, ou encore des ovaires. D'où l'intérêt de ne pas attendre pour aller voir le médecin et faire pratiquer les examens nécessaires.

Au total, le médecin va tout envisager en cas de saignement entre les règles : une maladie bénigne du col ou du corps de l'utérus, une affection du vagin, une endométriose, une adénomyose. Mais le médecin doit aussi s'assurer qu'il n'existe pas de cancer du col de l'utérus (rare mais à ne pas méconnaître), ou un cancer du corps de l'utérus.

Voir aussi cette vidéo :

Question gynéco


publicité