publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Selles noires : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. mai 2016)

Les causes des selles noires peuvent être nombreuses. Avant de procéder aux examens nécessaires pour détecter l'origine des selles noires, le médecin commence par poser des questions pour mieux connaître l'aspect précis des selles qui a poussé le patient à consulter. Le médecin va aussi rechercher une éventuelle cause alimentaire ou médicamenteuse, si l'aspect des selles est décrit comme plus sombres sans autre signe particulier.

En effet, certains aliments (betterave, réglisse, boudin noir, mûres) et médicaments (supplément de fer, médicaments contenant du bismuth) peuvent noircir des selles de façon temporaire.
Une fois exclue la possibilité que les selles noires soient provoquées par des causes bénignes et réversibles (comme l'alimentation ou un médicament), il faudra procéder à des analyses ou des examens pour en détecter l'origine. Le médecin rédigera les prescriptions nécessaires.

Le méléna
Fréquemment, les selles noires indiquent la présence de méléna dans le matériel fécal. Il s'agit d'une substance noire constituée de sang partiellement digéré qui donne aux selles la couleur noire, un aspect goudronneux, et une très mauvaise odeur. La présence de méléna peut avoir pour origine tout saignement de n'importe quel organe du système digestif et être causé par :

> Une hémorragie de la partie haute du système digestif (ulcère de l'estomac ou du duodénum).
> La rupture d'une varice oesophagienne due à une cirrhose du foie, par exemple. Dans ce cas, les selles noires seront accompagnées d'une importante fatigue.
> Une gastrite ou des lésions de l'estomac provoquées par des traitements anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS tels que l'ibuprofène et l'aspirine).
> Une maladie intestinale inflammatoire (maladie de Crohn, colite ulcéreuse).
> Un cancer de l'intestin.
Pour ces affections, du sang d'aspect rouge peut aussi révéler ces maladies.


publicité