publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Selles noires : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. mai 2016)

Les traitements dépendront de l'origine du sang dans les selles. Les selles noires ne sont qu'un symptôme, et non une pathologie en soi. Si les selles noires ont bien pour origine un saignement d'origine digestive, le traitement dépendra de la cause de ces pertes de sang.

Pour diagnostiquer la cause de la présence de sang dans les selles, le médecin commencera par poser quelques questions au patient sur ses antécédents médicaux personnels et familiaux. Il cherchera aussi à détecter d'autres symptômes éventuels qui accompagnent les selles noires (perte de poids récente, administration d'anti-inflammatoires, etc.).

Après un examen clinique attentif de l'abdomen du patient et un éventuel toucher rectal, le praticien prescrira une prise de sang visant à détecter les taux de globules rouges et d'hémoglobine, pour mieux analyser les éventuels saignements digestifs.

En fonction des résultats, le médecin proposera une endoscopie digestive, une gastroscopie, ou une coloscopie, de façon parvenir à un diagnostic définitif de la cause des selles noires. Selon le résultat de ces examens, le praticien choisira le traitement le plus adapté pour résoudre le problème des selles noires.

> En cas de maladie intestinale inflammatoire (maladie de Crohn, colite ulcéreuse), le médecin prescrit un traitement anti-infllamatoire ou immuno-modérateur. Les conseils diététiques sont aussi très importants et font partie intégrante de ce traitement.
> Si les selles noires sont engendrées par la prise de médicaments provoquant des lésions au niveau gastrique... il faut arrêter ces médicaments et donner un traitement protecteur vis-à-vis de la muqueuse de l'estomac.
> En présence d'une rupture d'une varice oesophagienne, un traitement spécifique local (à l'intérieur de l'oesophage) est mis en place pour éviter et prévenir tout saignement. Une ligature de la varice oesophagienne (ou de plusieurs) peut être effectué par voie endoscopique en introduisant une fine sonde dans l'oesophage. Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale. Il faut généralement répéter 2 ou 3 fois cette intervention pour éradiquer toutes les varices oesohagiennes.
> En cas de tumeur (cancer) de l'intestin devra intervenir une opération chirurgicale, et d'autres traitements... le patient est traité par une équipe de professionnels de la santé spécialisés en cancérologie.

A lire :
> Les brûlures à l'estomac.
> La maladie de Crohn : des symptômes aux traiatements.
> Le dépistage du cancer du côlon.
> Du sang dans les selles.
> Le cancer du côlon.


publicité