publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La soif

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. mars 2015)

© Jupiterimages/iStockphoto

La soif est une fonction essentielle de l'organisme qui assure son bon fonctionnement. Elle est plus exactement une sensation involontaire, au même titre que la faim ou le sommeil, qui donnera des informations physiologiques de l'état d'hydratation des tissus de l'organisme.

En quelque sorte, la soif est le signal qui nous alarme lorsque l'organisme a besoin d' eau, c'est-à-dire, qu'il est déshydraté.

L'eau, chez l'adulte, représente environ 65% du poids du corps. Pour exemple, un corps adulte qui pèse 60 kg contiendra environ 40 litres d'eau.

Cette eau, répartie dans chaque cellule (mais aussi à l'extérieur des cellules) de nos tissus et organes, permet de maintenir - entre autres - une bonne pression artérielle et une concentration sanguine idéale... mais en fait, l'eau est indispensable à la vie des cellules qui nous composent. C'est pour cela que s'hydrater régulièrement est primordiale, afin de compenser l'eau que l'on perd chaque jour. Et c'est pour cela que dans l'immense majorité des cas, ce besoin d'hydratation se fait de façon involontaire par le « symptôme » de la soif.

Le processus de la sensation de soif naît dans le cerveau. C'est lui qui nous informe sur l'état d'hydratation de l'organisme et de ses cellules.

En général, ce signal est communiqué rapidement, ce qui nous permet une réhydratation rapide (si l'on a accès à une source d'eau). Cependant, il arrive que certaines personnes, comme les personnes âgées, perçoivent plus ou moins bien ce signal. Elles ont donc moins (ou beaucoup moins) la sensation de soif, et ne s'hydrateront donc pas automatiquement comme elles devraient le faire. Cela peut avoir des conséquences très graves...


publicité