publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Stress : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. avril 2016)

Le stress correspond à une réaction programmée de l'organisme. Quel que soit le stimulus responsable, notre corps réagit de façon plus ou moins identique : le rythme cardiaque s'accélère, des sueurs apparaissent... Si la peur ou l'émotion est plus intense, des réactions physiques plus marquées peuvent se produire comme des nausées, des vomissements. Les symptômes psychiques se couplent aux manifestations physiques.

Les causes du stress varient en fonction des individus, toute situation jugée physiquement, psychologiquement ou émotionnellement « difficile » peut engendrer un stress. Ainsi, un baptême de parachute, un entretien d'embauche... peuvent déclencher cette réaction. En fait, la réaction diffère selon les personnes.

On pourrait distinguer trois stades dans le stress : 

  • La réaction d'alarme où le corps se prépare à réagir. Le coeur bat plus vite afin d'apporter plus de sang et d'oxygène aux muscles, la respiration devient courte et rapide, tandis que l'organisme "mobilise son carburant", le sucre et les graisses.
  • La phase de résistance survient au moment où l'organisme "s'adapte à l'agression". Les réflexes sont rapides, les capacités physiques et intellectuelles en éveil maximal. D'autres phénomènes physiologiques interviennent pour permettre au corps de tenir.
  • La phase d'épuisement survient quand le stress persiste, ou est trop important pour la personne. Le corps ne peut plus alors assumer cette mobilisation de ressources. C'est à ce stade que les effets pathologiques du stress risquent de survenir.

En cas de stress post-traumatique, l'événement déclencheur est connu. Ce peut être un accident, un attentat ou une catastrophe naturelle. La personne atteinte de stress post-traumatique peut en avoir été victime ou simplement témoin. Elle ne parvient pas à « encaisser » le choc, les images du drame la hantent, la nuit en cauchemars, mais aussi parfois alors qu'elle est éveillée. A ceci s'ajoute des symptômes de la dépression qui peuvent être très sévères. La prise en charge du stress post-traumatique demande l'avis d'un spécialiste.

A voir : notre vidéo sur le stress au travail 

Interview d'un chercheur de l'Inserm

A lire aussi nos dossiers : 
> Le stress au travail
> Vidéo : le stress et l'hypertension artérielle
> Soigner la dépression sans médicaments : 8 conseils anti-déprime 


publicité