publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Tache de naissance

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. octobre 2014)

Une tache de naissance peut apparaître sur la peau de nos tout-petits et susciter une vraie inquiétude chez les jeunes parents. Parfois présentes dès la naissance, ces taches peuvent aussi se dévoiler dans les jours qui suivent.

Le plus souvent bénigne et sans danger, la tache de naissance est banale car très fréquente. Il en existe une grande diversité : Il n'y pas une, mais des taches de naissance.

Au sein de cette large variété de forme, deux grands types doivent être distingués : les taches vasculaires résultant d'une prolifération des petits vaisseaux de la peau ; et les taches pigmentaires résultant d'une prolifération des cellules pigmentaires.

D'apparence et d'évolution différente, ces deux types distincts de taches de naissance appellent à une prise en charge et à une surveillance différente.

Les plus fréquentes des taches de naissance sont : l'hémangiome (nommée communément « fraise »), l'angiome plan (ou « tache de vin »), et la tache angiomateuse bénigne ou tache « saumonée ».

L'hémangiome cutané est la plus banale des taches de naissance. Il apparaît chez plus de 10% des nourrissons dans les premiers jours de vie. Il n'a pas tout à fait la forme d'une tache, puisqu'il est en relief.

L'angiome plan est une tache de naissance qui se découvre dès la naissance. Communément appelée « tache de vin », il s'agit d'une tache rouge ou couleur ‘lie de vin', plane et sans relief. Cette tache de naissance peut siéger sur toutes les parties du corps, avec une prédilection pour le visage.

La légion angiomateuse bégnine est connue sous le nom de tache « saumonée », c'est une tache de naissance qui ressemble à l'angiome plan.

 

Bon à savoir :



publicité