publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Torticolis : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. octobre 2014)

Le torticolis peut avoir différentes causes. En fonction des troubles dont se plaint le patient, des circonstances de survenue du torticolis... ces causes diffèrent. La douleur et la réduction de l'ampleur des mouvements du cou, sont caractéristiques du torticolis. La tête est légèrement inclinée vers l'avant ou l'arrière ; selon les cas, on parle de dystonie cervicale. La douleur peut irradier dans tout le dos, les épaules et descendre parfois jusqu'aux bras et dans les mains. Les mouvements de la tête sont fortement diminués, et particulièrement douloureux.

Les éventuels symptômes - en plus du cou bloqué, doivent être analysés : fourmillements dans les doigts, perte ou diminution de sensibilité dans les mains, forte majoration des signes à la toux, etc.

Certaines personnes sont plus fragiles que d'autres, et ont plus de risques d'avoir des problèmes cervicaux : les automobilistes qui ont subi un traumatisme (comme le cou du lapin), ou plus généralement toutes celles qui souffrent d' arthrose cervicale qui peut être la cause du torticolis.
Le médecin généraliste est le premier à consulter. Pour les problèmes plus complexes, l'avis d'un médecin rhumatologue ou d'un ostéopathe peut être nécessaire.

Généralement, pas besoin d'examens approfondis. Le médecin se contentera de palper la nuque et le dos. Selon l'importance de l'éventuel traumatisme (accident de la route ou sportif), il peut demander une radiographie de contrôle. Il s'assure aussi qu'il n'y a pas de fièvre pouvant signaler une maladie comme une angine ou une grippe, pouvant causer des signes identiques.
En cas de torticolis récidivant, ou qui ne s'améliore pas, il faut réaliser un bilan plus complet avec des explorations d'imagerie médicale (radiographies, voire irm, ou une prise de sang).

Autres causes : le torticolis peut être lié à des problèmes plus sérieux qu'une simple contracture. Une maladie inflammatoire, une atteinte infectieuse, un rétrécissement du canal cervical, une tumeur... peuvent aussi être à l'origine d'un torticolis, s'accompagnant assez souvent d'autres symptômes.


publicité