publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Tremblements : La première consultation

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. juillet 2014)

Face à un tremblement gênant, répétitif, vous allez consulter votre médecin généraliste, puis éventuellement un neurologue. Le praticien va rechercher la cause de votre tremblement.
Pour cela, il va d'abord devoir analyser de quel type de tremblement il s'agit. Il va vous poser toutes sortes de questions précises. Et, c'est à partir de cet interrogatoire que pourra être posé le diagnostic. Les examens complémentaires ne sont pas toujours nécessaires ensuite.

Il va donc vous interroger sur les circonstances d'apparition du tremblement.
> si le tremblement survient au repos : par exemple, vous marchez, le bras ballant et votre main se met à trembler.
> si le tremblement survient lors d'une action : vous prenez, par exemple, un verre d' eau et votre main se met à trembler.
> si le tremblement survient lors d'une attitude : vous avez le bras tendu et la main tremble.
> ou si le tremblement est mixte, c'est-à-dire qu'il peut survenir dans différentes de ces situations.

Ensuite, le praticien va observer la topographie de votre tremblement, sa localisation. S'il est unilatéral (d'un seul côté) ou bilatéral, s'il affecte votre voix, le haut ou le bas de votre corps, etc.
Il doit pouvoir déterminer avec vous, depuis quand vous souffrez de ce tremblement, s'il est apparu dans l'enfance ou à l'âge adulte ou s'il s'est modifié.

Il vous interrogera sur une pathologie dont vous pouvez souffrir : un problème thyroïdien, par exemple.
Il cherchera vos antécédents médicaux personnels et familiaux. Il existe des tremblements, que l'on appelle « essentiels », à la fois d'attitude et d'action, qui sont d'origine génétique et affectent plusieurs membres d'une même famille.

Pour finir, il vous interrogera sur les éventuels médicaments que vous prenez. En effet, de nombreux médicaments peuvent provoquer des tremblements, notamment les neuroleptiques ou les antidépresseurs.

A partir de toutes ces questions et vos réponses... qui peuvent permettre, d'emblée, un diagnostic, le médecin demandera, ou non, des examens complémentaires.


publicité