publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Troubles de la vision : Les causes

Publié par : Dorothee Gebele (07. octobre 2015)

Les troubles de la vision peuvent avoir de nombreuses causes. Certaines sont anodines, d’autres peuvent être plus sérieuses et nécessiter la consultation d’un médecin, et parfois même la mise en route d’examens. Des troubles visuels passagers de courte durée, sans douleurs aux yeux, peuvent survenir suite à un collapsus cardiovasculaire, une migraine ou une crise d’hypoglycémie, ou de nombreux autres problèmes.

Des troubles de la vision persistants peuvent résulter d’une des causes suivantes :

  • des troubles aigus de la vascularisation, voire une occlusion des vaisseaux sanguins au niveau de la rétine pour des raisons diverses,
  • un saignement dans le corps vitreux de l’œil,
  • un décollement de la rétine,
  • une inflammation du nerf optique (névrite rétrobulbaire), parfois dans le cadre d’une sclérose en plaques,
  • une occlusion veineuse ou artérielle dans le cerveau (AVC),
  • une inflammation des artères dans la tête (artérite).

Des troubles visuels qui s’aggravent au fil des mois - ou même des années - sont le plus souvent dus à une myopie ou une hypermétropie. Mais peuvent également être en cause : une cataracte, ou une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

En cas de troubles de la vision douloureux et aigus, les causes suivantes sont envisageables :

  • une crise aiguë de glaucome,
  • un kératocône (déformation de la cornée),
  • une inflammation du nerf optique, un zona ophtalmique,
  • une inflammation de l’uvée (membrane située à l’intérieur de l’œil).

L’identification de la cause exacte des troubles de la vue est essentielle pour déterminer le traitement adapté.

Pour le médecin, il est important de savoir depuis quand et sous quelle forme les troubles se manifestent, et s’ils sont en train de se détériorer. La description exacte des troubles (perte d’une partie du champ de la vision, apparition de taches noires, vue trouble ou double…), ainsi que la présence ou non d’autres symptômes (nausées ou maux de tête…) lui fourniront des informations précieuses sur les éventuelles causes des troubles.

Pour préciser ou confirmer un diagnostic, différents examens des yeux sont à sa disposition, tels que :

  • des tests visuels,
  • l’analyse du champ de vision et la mesure de la pression oculaire,
  • un examen du fond d'oeil,
  • un examen avec la lampe à fente (pour déceler des cicatrices ou modifications sur la rétine).

Selon la cause soupçonnée, d’autres examens peuvent être utiles :

  • des examens neurologiques,
  • une analyse sanguine,
  • une angiographie par fluorescence (radiographie des vaisseaux sanguins),
  • des examens d’imagerie médicale du crâne et du cerveau (IRM ou scanner).



publicité