publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les troubles de la vision

Publié par : Dorothee Gebele (07. octobre 2015)

© Jupiterimages/iStockphoto

En règle générale, des troubles de la vision risquent de perturber fortement la personne touchée, quelle que soit leur cause. Une personne qui a ce genre de problème peut être très affectée, fragilisée, et a besoin parfois d'être très rapidement traitée...

Il existe différents types de troubles de la vision, ils peuvent se manifester sous diverses formes, par exemple :

  • étincelles ou « éclairs » devant les yeux,
  • éblouissements, ou mouches volantes
  • images floues, déformées ou troubles,
  • voile noir devant les yeux,
  • vision double,
  • perte d’une partie du champ de vision,
  • vision tubulaire (regard tunnel).

Des troubles de la vision peuvent se manifester temporairement, ou au contraire de manière prolongée. Ils peuvent être anodins – par exemple chez une personne en bonne santé, une crise d’hypoglycémie (taux de glycémie trop bas) peut temporairement provoquer des scintillements qui disparaîtront alors tout seul, aussitôt le problème corrigé. Mais certains troubles de vue perdurent et demandent l’intervention d’un ophtalmologue, voire d’autres médecins en fonction de l’origine du problème

Des troubles visuels comme des scintillements peuvent également survenir pendant – ou peu de temps avant une crise de migraine. Dans ces cas, les symptômes disparaissent en général avec la migraine.

Selon leurs causes, les troubles de la vision peuvent être accompagnés d’autres symptômes, par exemple :

Certains problèmes peuvent provoquer des troubles soudains de la vision persistants (par exemple un décollement de la rétine), des troubles de circulation sanguine dans l’œil ou dans le cerveau, comme un AVC. Ces troubles nécessitent un prise en charge rapide.

Il arrive que certains troubles visuels (douleurs localisées à l’œil, maux de tête, œil rouge, baisse de l’acuité visuelle…) survenant brutalement doivent être aussi vite traités. Cela peut correspondre à une hyperpression aiguë dans l’œil (un glaucome aigu).

En cas de troubles visuels persistants dont l’origine est inconnue, il est indiqué de consulter un médecin afin d’identifier la cause de ces troubles et mettre en place un traitement, une solution adaptée. Il n’est pas obligatoire de vouloir consulter à tout prix un ophtalmologue, car pour certains troubles, le médecin généraliste peut déjà parfois orienter le diagnostic.

La nécessité – et le choix – du traitement dépendent de la cause des troubles de la vision :
Dans le cas d’une simple hypoglycémie par exemple, il suffit généralement de manger un morceau de sucre (glucose) ou de boire un jus sucré.
En cas de migraine, un traitement médicamenteux peut être efficace.
En cas de myopie ou d'hypermétropie, des verres correcteurs sont bien sûr indiqués, par exemple des lunettes.

Si les troubles visuels sont dus à des maladies comme le décollement de la rétine ou une cataracte, une intervention chirurgicale peut être nécessaire afin de traiter le problème.

 

Auteurs : Dorothee Gebele, Dr Nicolas Evrard



publicité