publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Trous de mémoire : quand s'inquiéter ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (11. octobre 2011)

Une odeur, un goût, une musique, la première strophe d'une poésie... tous ces souvenirs venant des profondeurs de votre cerveau, parviennent à s’éveiller à tout momenet dans votre mémoire.

Pourtant, hier, vous avez été victime d'un trou de mémoire... vous avez oublié votre téléphone dans la voiture et remué toute la maison pour le retrouver ! Et vous avez connu un scenario presque identique avec vos clés de maison, la semaine dernière.

Alors, la mémoire, comment ça marche ? Quand faut-il s'inquiéter lorsqu'on a des trous de mémoire ?

Les spécialistes vous le diront, on n’a pas une mémoire, mais plusieurs types de mémoire, celle à court terme, ou à long terme... les scientifiques en connaissent de mieux en mieux leurs mécanismes.

> La mémoire instantanée : vous avez une adresse à écrire. Vous la lisez une fois, vous l’écrivez sur l’enveloppe et hop ! Vous l’oubliez aussitôt. L’adresse vous sera restée en mémoire une minute à peine. Le stockage de l’information aura été très temporaire.

> La mémoire à long terme : on vous l’a souvent répété, le vélo, ça ne s’oublie jamais ! Vous avez appris à tenir sur deux roues. C’est devenu un quasi-réflexe. Plus besoin de faire appel au conscient, c'est ancré dans votre mémoire.

Découvrez dans cet article le fonctionnement de la mémorisation, les causes des troubles de la mémoire et les conseils d'un neurologue expert pour savoir ce qui doit alerter en cas de trou de mémoire.

Auteur : Sylvie Charbonnier.

Consultants experts : professeur Bruno Dubois, neurologue à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière (Paris), et chercheur à l'Inserm. Et le Dr Fitouri, neurologue.
Dernière mise à jour : décembre 2014.


publicité