publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ventre gonflé : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (14. janvier 2016)

Si ces épisodes de ventre tendu et de ballonnements se répètent régulièrement, l'avis d'un médecin est nécessaire. Les solutions et traitements seront spécifiques à chaque cas, en fonction de l'origine du problème. Et avant d'envisager un traitement, un diagnostic précis doit être effectué par le médecin, puique les traitements dépendront de la cause bien sûr.

Ici nous détaillons les solutions liées à l'origine la plus commune d'un ventre ballonné, et gonflé, à savoir un colon irritable. A côté d'un changement de certaines règles diététiques - première solution à mettre en oeuvre, on peut envisager d'autres solutions, surtout si ces modifications d'ordre alimentaire ne suffisent pas.

> Les probiotiques
Il faut rétablir une flore intestinale, en réensemençant des bonnes bactéries. On peut conseiller de prendre des gélules ou sachets de probiotiques (Bion 3 transit®, Ergyphilus Confort® de Nutergia, lactibiane® de Pileje...), 15 minutes avant le petit-déjeuner.

> La tisane à adopter : AFCCC (Anis + fenouil + carvi + coriandre + cumin)
Ce mélange de plantes est actif en cas de ventre balloné. Plutôt que de prendre des gélules, on peut recourir à cette infusion au goût très agréable. Il suffit de faire une préparation à part égale des 5 ingrédients (ou de demander au pharmacien), et de faire infuser 10 minutes dans ½ litre d'eau bouillante 1 cuillère à soupe du mélange. À boire après les repas. L'astuce plus : ajouter 1 à 2 cuillères à café du mélange dans les plats (riz, poissons...).

> Les antispasmodiques musculotropes
Il s'agit de médicaments, comme la trimébutine, l'alvérine : ils ont une action locale sur les spasmes directement sur les muscles dont ils favorisent le relâchement. Ces traitements comportent moins d'effet secondaire que les antispasmodiques anticholinergiques.
Des pansements gastriques peuvent être proposés. Il s'agit de médicaments qui se prennent par voie orale et qui visent à protéger la muqueuse digestive et à limiter la formation de gaz dans le tube digestif, et donc à agir contre un ventre gonflé.

> Un absorbeur de gaz
Le charbon est le produit de référence en cas de ventre gonflé. Il agit localement en absorbant l'émission des gaz intestinaux. A savoir : efficace, ce traitement peut néanmoins favoriser une constipation. Pour éviter cet effet secondaire, on peut l'associer à du sorbitol. Conseil : laisser tremper 10 pruneaux dans un verre d'eau pendant une nuit, et boire l'eau au moment de la prise du charbon.
- Charbon Belloc®, Carbolevure®, Elusanes®, Fleurance Nature...

> Traiter le stress
Le stress favorise le dérèglement des sécrétions digestives et hormonales (bile, insuline). La digestion risque d'être perturbée en cas de nervosité ou d'anxiété permanente. En raison du nombre très important de fibres nerveuses au niveau de l'intestin (ne dit-on pas d'ailleurs que l'intestin est notre 2ème creveau), le stress peut nettement influencer la digestion. Pour lutter contre ces effets, on peut recourir à la phytothérapie (SIPF d'aubépine, de passiflore ou spasmine Jolly...), ou encore faire des cures régulières de glycérophosphate de magnésium, ou même envisager des traitements plus lourds à base d'anxiolytiques, si nécessaire contre un ventre gonflé. Ou enfin envisager l'aide d'un psychologue.


publicité