publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Vertige: Les traitements

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (28. octobre 2014)

En cas de vertige, il faut consulter son médecin traitant ou un spécialiste. Selon la sympptomatologie, il pourra être confié soit à un neurologue soit à un ORL. En plus d'un examen clinique neurologique et ORL soigné, des examens complémentaires très spécialisés pourront être demandés : scanner, IRM, audiométrie, Potentiels Evoqués Auditifs, etc.

Si le vertige est prolongé et associé à d'autres symptômes, comme des maux de tête, et s'il survient dans les suites d'un traumatisme crânien, il est préférable de se rendre aux urgences.

Le traitement d'un vertige comprend le traitement du symptôme et le traitement de la cause.

Il existe des médicaments symptomatiques anti-vertigineux à base de bétahistine. On n'en connaît pas leur mécanisme d'action, mais ils permettent de soulager le vertige.

En fonction de la cause, le traitement du vertige sera différent. Les pathologies vasculaires, tumorales ou infectieuses seront traitées comme telles. Les pathologies ORL seront aussi prises en charge distinctement.

En cas de vertige paroxystique positionnel bénin, après avoir effectué le diagnostic, le médecin peut réaliser la manoeuvre d'Epley.

Le traitement de la maladie de Ménière, par exemple, associe un médicament antivertigineux et un médicament diurétique. Si cette association de médicaments est inefficace, une injection locale transtympanique ou une petite opération chirurgicale pourront être envisagées.

Le traitement d'une infection vestibulaire (ou névrite vestibulaire) associe plusieurs médicaments dont des anti-émétiques (contre les nausées), des anxiolytiques (parfois) et des médicaments qui baissent la pression du vestibule. Une rééducation vestibulaire peut être indiquée dans les suites.
Quant au traitement du vertige paroxystique bénin, il consiste en une manoeuvre thérapeutique qui mobilise les calculs et les disperse.



publicité